Twitch s’occupe sérieusement des viewbots

Oh yes !

Twitch

Twitch a publié ce week-end un post sur son blog à propos des actions menées contre les bots sur sa plateforme. Pour les personnes qui ignorent de quoi il s’agit, on parle de bots qui peuvent être « appelés » sur une chaîne afin de booster artificiellement le nombre de viewers, followers et l’activité dans le chat.

L’idée (pourrave) derrière ça, c’est qu’en ayant plus de viewers le streamer va être propulsé en haut des listes et attirer des véritables spectateurs. Les fraudeurs imaginent aussi accéder à un partenariat Twitch plus rapidement de cette façon, enfin, c’est ce que les sites de bots vendent.

twitch-bg-1

 

Dans les faits, il est clair que les viewbots sont un véritable problème, surtout lié à la qualité du stream. Concrètement, si vous explorez Twitch et décidez de faire confiance aux « gros » streamers, vous allez vous retrouver potentiellement sur un stream qui utilise des viewbots. Ceux-ci sont souvent bien nazes, car les personnes qui achètent des bots sont, par définition, des crétins. Le chat est généralement envahi par des phrases aléatoires en anglais, j’ai déjà vu ça en live, c’est pitoyable.

Par contre, ce qui est certain, c’est que si un streamer souhaite passer partenaire, il va devoir faire une demande et Twitch va étudier la question. La plateforme dispose d’outils qui permettent de détecter les bots et la personne se fera rekt. Potentiellement ban d’ailleurs.

Twitch lance l’offensive légale contre les vendeurs de bots

En parallèle des outils techniques, Twitch a annoncé être passé à la vitesse supérieure. Une plainte a été déposée à San Jose contre les 7 plus gros vendeurs de bots Twitch. Si tout va bien, elle débouchera sur un procès et j’ai du mal à imaginer un verdict positif pour ces arnaqueurs du dimanche. Vous trouverez le texte de la plainte ici, pour les intéressés. 36 pages qui présentent le service en intro puis bascule sur tous les détails concernant les vendeurs de bots et leur impact négatif sur la plateforme.

Twitch demande différentes choses dans le document, notamment que les domaines leur reviennent ou encore que toutes les publicités en ligne à destination des services de bots soient supprimées, mais on parle aussi d’argent. La firme réclame des dommages et intérêts car estime que ces entreprises ont dégagé des revenus illégalement en profitant de la marque « Twitch » et qu’un pourcentage leur revient de droit.

Excellente nouvelle pour les viewers et streamers. Gagner en popularité sur Twitch est une tâche complexe et il est clairement anormal que les diffuseurs qui jouent le jeu soient désavantagés de la sorte. Cela étant dit, si je suis déjà tombé sur des streams avec bots il y a quelques mois, c’est très rarement le cas ces derniers temps. Disons qu’il s’agit d’un énième nettoyage, qui devrait faire du bien.

Au fait, si vous voulez voir à quoi ça ressemble un stream avec viewbots, checkez @BotDetectorBot sur Twitter.

  • « L’idée (pourrave) derrière ça, c’est qu’en ayant plus de viewers le streamer va être propulsé en haut des listes et attirer des véritables spectateurs. Les fraudeurs imaginent aussi accéder à un partenariat Twitch plus rapidement de cette façon, enfin, c’est ce que les sites de bots vendent. »

    T’as aussi la sempiternelle course à la plus grosse sur les réseaux sociaux, ici celle de celui qui est le plus regardé sur Twitch.

    • Si seulement c’était aussi basique, au final Twitch reste un potentiel business, qui peut rapporter du cash, pas mal de cash. A partir de là, toute fraude prend une ampleur différente, il ne s’agit pas uniquement de dire « j’ai plus de followers que toi ».

Lost Password