Video Category : Vidéos Conseils pour les Youtubers

Tutoriel Streaming : Comment diffuser sur plusieurs plateformes en même temps ? (Twitch / Youtube)

Vous êtes streamer ou comptez vous lancer ? Il existe plusieurs plateformes qui s’offrent à vous, les plus populaires étant Twitch (gaming, surtout) et Youtube. Le truc, c’est qu’il faut choisir, l’une ou l’autre.

En réalité, il existe des méthodes pour balancer votre live sur plusieurs sites en même temps. Solution que j’ai eu l’occasion de tester ces derniers mois pour mon live tech, qui est envoyé sur Twitch et Youtube en simultané.

Vous pouvez lancer deux versions d’OBS en même temps, rendre votre PC fou, ou utiliser Restream.io.

Pour faire bref, vous envoyez votre flux à Restream.io et c’est celui-ci qui va s’occuper de re-distribuer le tout vers les autres plateformes. Le service marche bien, la qualité est bonne, c’est gratuit à part si vous souhaitez aller un peu plus loin.

10 conseils donnés par Youtube aux nouveaux créateurs (vidéo)

Dans le cadre de mes nouvelles séries en vidéo, j’aime aborder le thème de Youtube et surtout de la création sur la plateforme. Si globalement mon sentiment général est plus proche du « coup de gueule » (je reviendrais là dessus ces prochaines semaines) qu’autre chose, je commence par vous fournir quelques conseils. Ici il s’agit de 10 points qui sont transmis par Youtube lors de leurs séances de formation destinées aux youtubers, commentés par mes soins pour rendre les choses plus concrètes.

Nouvelle version de Youtube (material design), comment la tester ?

Youtube devrait prochainement passer à une nouvelle interface en material design. Elle n’est pas encore publique mais il est possible de l’afficher sur son navigateur pour la tester, sans pouvoir se connecter. Je vous explique comment faire cela en dessous de la vidéo.

[vc_message]

  1. Ouvrez Google Chrome dans une fenêtre privée, allez sur www.youtube.com/?gl=US
  2. Ouvrez l’outil pour développeurs (F12)
  3. Allez dans l’onglet Resources puis ouvrez Cookies et supprimez tous les cookies liés à Youtube
  4. Allez ensuite dans l’onglet Console et entrez la commande suivante (puis validez avec entrée) document.cookie="VISITOR_INFO1_LIVE=Qa1hUZu3gtk;path=/;domain=.youtube.com";
  5. Rechargez la page, HOP

[/vc_message]

newyoutubesource

Calculer les revenus des Youtubers, c’est possible ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

« 1 million de vues = 1000€ » – Some dude

Youtube et surtout la « Youtube Money » fait rêver la plupart des gens. Ben ouais, être payé grassement à fait quelque chose de super facile, c’est top (décelez l’ironie dans le propos, please). Du coup, les gens veulent savoir combien gagnent les Youtubers. Aujourd’hui je vais vous parler de ça. Est-il possible pour vous de calculer les revenus des Youtubers ? 

Calculer les revenus des Youtubers, mais de quoi je me mêle ?

none-of-your-business-funny-picturesA mon sens le premier élément de réflexion est une affaire de bon sens et de respect, mais, concrètement, pourquoi voudriez-vous savoir combien gagne tel ou tel Youtuber ? Est-ce que des inconnus vous demandent régulièrement votre salaire ? Aimeriez-vous qu’on vous demande constamment combien vous gagnez ?

Au delà d’une affaire de quelconque « taboo », cela ne vous regarde tout simplement pas. C’est pas vos oignons quoi. Mais comme je sais que les gens ont souvent du mal à s’occuper de leur propre cire d’abeille, voici quelques éléments de réponse.

Donc, vous avez sûrement tous entendu le fameux « 1 million de vues = 1000€ », l’espèce de formule magique tombée du camion qui vous permettrait de calculer les revenus des Youtubers et crier au scandale sur les millions touchés par Cyprien tous les ans. Pour faire court, sachez que ceci est, tout au mieux, une sorte de moyenne à la fourche qui doit tomber juste un jour par année bissextile. Mais pourquoi ?

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_message icon_fontawesome= »fa fa-question-circle »]« Mais t’es qui toi pour parler, hein ? »

J’ai bossé trois ans dans la pub sur le web et je suis Youtuber et éditeur depuis 7 ans. Je vis de la pub, je sais de quoi je parle, now shut up and listen.[/vc_message][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Distinguer Vues et Vues monétisées (volume)

vues1La « formule » en carton fait allusion aux vues, celles visibles par le viewer, directement sous la vidéo. Il faut comprendre qu’entre les vues et les vues monétisées (celles qui rapportent du cash), il y a souvent un fossé. Pour faire bref, voici les éléments qui peuvent influencer ce delta :

  • Le pays où la vidéo a été visionnée
  • Les histoires de copyright (parfois il y a des pubs affichées mais les revenus reviennent à l’ayant droit, ou le copyright troll)
  • Le capping (toutes les vues n’affichent pas des pubs, surtout consécutives)
  • Adblock, environ 40% des utilisateurs sur Youtube l’utilisent
  • La plateforme de visionnage, notamment le mobile moins exploitée pour la monétisation

 

Le CPM/RPM change (valeur)

Au delà du volume, base du « calcul », qui n’est pas correct, il faut prendre en compte la fluctuation de la valeur de chaque vue effectuée avec publicité. Cet indice c’est le CPM, ou plutôt RPM ici (Revenu Pour Mille, mille impressions publicitaires, affichages quoi). Le RPM change en permanence et cela suivant plusieurs critères, tous opaques aux yeux des spectateurs :

  • Moment du visionnage : le RPM varie au fil de l’année, selon les budgets, l’actualité… exemple : Noël (nov/dec) est souvent un pic de RPM, janvier une chute, etc.
  • Formats : selon les formats affichés il change également, pre-roll (vidéo avant la vidéo), pre-roll non skipable, simple bannière.
  • Thématique : en complément de ces deux premiers facteurs, de base le RPM va être différent selon les thématiques, un RPM moyen de « gastronomie » sera différent d’un « tech » ou « gaming ».

Dans tous les cas, le viewer n’a aucune idée de cela, et on ne parle pas d’une variation infime, en témoigne la courbe ci-dessous (RPM moyen en dollars sur notre chaîne Youtube 2014-2015).

cpm-tm-1

 

Les networks, ou MCN

Sur Youtube il existe ce qu’on appelle des MCN, Multi-Channel Networks. Il s’agit d’entreprises qui proposent leurs services aux Youtubers et regroupent souvent plusieurs chaînes, comme leur nom l’indique.

Elles peuvent aider à la promotion du créateur, optimiser les revenus publicitaires, apporter des deals exclusifs avec des marques… ou est complètement inutile tout en absorbant un pourcentage des revenus (c’est souvent le cas). Au final, même si vous avez une idée du network qui bosse avec une chaîne, vous ignorez les modalités du contrat, le montant des vidéos sponsorisées potentiellement publiées, ce genre de genre. Surtout que parfois la mention « sponsorisée » est cachée, ou invisible (excellente au demeurant).

Top-Multichannel-Networks-MCN-sur-YouTube

Top 10 des MCN en juin 2015, monde – source Tubular Labs

 

Bon alors, les Youtubers gagnent plus ou moins ?

piscou-argent-1« Ok ok, on ne peut pas calculer exactement, mais ils gagnent plus que ça ou moins ? ». Vous n’avez pas encore lâché l’affaire ? Bon. Dites-vous que les gros Youtubers (en France plus de 300k subs, mondial plutôt 500/600k) gagnent bien plus. Les autres, tout dépend de leur popularité, leur capacité à faire du personal branling branding et tout simplement à se vendre auprès de potentiels sponsors.

Mais d’une manière générale vous pouvez vous mettre dans le crâne que « Youtube rapporte keudal », mais une raison simple, sans deal super juteux ou millions de vues, c’est simplement du Google Adsense légèrement moins naze car adapté à la vidéo, et encore.

 

Arrêtez de vous toucher et lancez-vous

A priori si vous cherchez à savoir combien gagne un Youtuber, c’est car vous enviez au moins un minimum le fait de pouvoir vivre de ses créations, quelles qu’elles soient. Ben, j’ai une excellente nouvelle pour vous : tout le monde peut devenir Youtuber (mind = blown), à vous de sortir un truc qui soit pas lamentable pour attirer du monde. Arrêtez de vous plaindre, si vous voulez du cash, allez le chercher ou taisez-vous, merci.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén