Catégorie : VR

Tilt Brush VR à plusieurs ? Yes please.

Je ne suis pas équipé d’un HTC Vive, je n’ai pas la place, mais franchement, après avoir testé 5 minutes le bordel, ça me branche pas mal. J’avais d’ailleurs eu la chance de dessiner rapidos dans Tilt Brush et le feeling était vraiment bon. Alors quand j’ai constaté que Google allait déployer une mise à jour pour proposer de dessiner à plusieurs, j’ai oublié Harambe quelques instants pour écrire cet article.

Le principe est simple, en multijoueur vous voyez chaque « artiste » sous forme d’un masque VR, qui peut d’ailleurs être personnalisé. Chacun peut dessiner dans son coin, ou collaborer avec d’autres, ça semble plutôt ouvert.

Intéressant par ailleurs, d’autres fonctions vont voir le jour :

  • Possibilité de dessiner un « portal » vers l’extérieur, en gros vous dessinez et voyez ce que la caméra frontale du Vive voit
  • Un mannequin en bois peut être posé et articulé, de quoi s’amuser pour créer la mode de demain (probablement pas)
  • Une roue qui tourne permet « d’animer » vos dessins à la manière d’un Zootrope

Plus d’infos chez Google.

Facepunch présente Chunks, un vulgaire clone de Minecraft en VR, ou autre chose ?

Il y a une grosse semaine, les studios Facepunch, responsables notamment de Rust ou encore de Garry’s Mod, ont lancé la phase early access d’un nouveau titre baptisé Chunks. En regardant uniquement le trailer, le jeu, pensé pour fonctionner avec le casque de réalité virtuelle HTC Vive, semble être une sorte de clone de Minecraft. L’avis général est d’ailleurs partagé, il suffit de regarder le ratio likes/dislikes sur la vidéo (un bon tier de « je n’aime pas »).

Mais au final qu’est-ce que Chunks ? Est-ce vraiment un bête clone de Minecraft pour la VR ?


Tout commence avec Vivecraft

Il y environ un an Facepunch avait rendu public sa volonté d’investir dans la VR en présentant Vivecraft, un clone assumé de Minecraft pour le HTC Vive (plateforme Steam VR), développé par James King et publié gratuitement sur WeareVR. Le principe ici était simplement de pouvoir construire de façon basique dans un environnement VR, puis de tout détruire avec de la TNT, Minecraft Style. A partir de là, le studio a bossé sur un autre projet.

 

Puis Chunks débarque, avec un mauvais trailer

Début avril 2016, Facepunch rend Chunks public et diffuse le trailer que vous pouvez voir en haut de cet article. On y voit un univers qui semble quasi identique à Minecraft progressivement se transformer en quelque chose de plus libre, sans trop de détails. Garry Newman (le fondateur de Facepunch) le reconnaît, ils ont merdé sur ce trailer. Sans explications complémentaires on peut penser qu’il s’agit d’un énième clone de Minecraft, en VR, avec une couche de créativité floue. Le problème principal ici c’est que Facepunch a opté pour un tileset (des textures en gros) trop proches du titre de Mojang/Microsoft, ce qui induit en erreur.

 

Mais au final, c’est quoi ?

Chunks, c’est la logique Garry’s Mod adaptée au VR, mais en voxels

Prenez Garry’s Mod, un jeu sandbox basé sur le moteur d’Half Life 2, sur lequel des centaines de mods et ajouts divers ont été implémentés par la communauté, adaptez-le au VR et passez en voxels, vous avez Chunks.

steamworkshop-chunks-1

Le Steam Workshop pour Chunks

L’idée de Chunks c’est de poser les bases pour un titre sandbox VR qui sera alimenté par le Steam Workshop, à l’instar de GMod. Chacun peut créer son plugin ou ses items, les joueurs n’ont qu’à s’abonner à la ressource sur le Workshop pour les trouver dans leur jeu. Par exemple, actuellement, il est possible de télécharger un module qui permet de créer des montagnes russes à travers son monde virtuel, de jouer de la batterie avec les manettes de son HTC Vive et bien sûr de construire avec des blocs. Les possibilités sont infinies et dépendront de la communauté, ainsi que de Facepunch, qui doit donner l’exemple.

Pour le moment le titre est un peu vide, mais si le studio arrive à répliquer le succès de GMod sur le marché de la VR, en croissance, je suis plutôt confiant. Facepunch a écoulé 300 copies du jeu depuis son lancement, ils s’attendaient à moins.

chunks-rollercoaster-drums-1

 

Pour les motivés, il y a un Wiki qui explique comment créer des ressources.

 

source

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén