W38 - cool stuff, no bullsh*it.

Catégorie : Nokia

Nokia : Actualités mobile

Huawei a triché pour la promo du P9, une pratique régulière dans l’univers tech ?

Il y a deux jours AndroidPolice a découvert que Huawei avait triché dans le cadre de la promotion de son P9. Pour faire bref, car vous avez dû lire cette info partout, il s’agissait d’une série de photos publiées sur G+, avec comme description qu’elles avaient été capturées avec le P9. Le souci, c’est que sur une des images, particulièrement réussie d’ailleurs, l’EXIF indiquait clairement qu’un Mark III avait été utilisé, en prime avec un objectif qui coûte un bras.

nexus2cee_canon_thumb

 

Par la suite Huawei s’est excusé en expliquant qu’il s’agissait d’une erreur. La question qu’on est en droit de se poser, c’est à quel niveau était l’erreur ? Est-ce qu’ils ont uploadé cette photo par erreur ou est-ce qu’ils ont oublié d’éditer l’EXIF de ce cliché ? Dans le second cas, je sous-entends que potentiellement d’autres images non capturées avec le P9 auraient été mises en ligne. Qui sait ? Allez, accordons-leur le bénéfice du doute.

Une pratique plutôt courante

Malheureusement, il ne s’agit pas d’un cas isolé dans l’univers tech. Le principe est de montrer son meilleur jour dans les promotions, quitte à décevoir après-coup. On voit cela dans le monde du jeu vidéo, avec des trailers “gameplay footage” magnifiques, pour des titres downgradés (souvent pour de bonnes raisons, mais là n’est pas la question) par la suite. Deux exemples que j’ai en tête, Watch_Dogs et The Division, parmi de nombreux autres cas.

the-division-downgrade-1

The Division, avant/après – Source GamesRadar

 

L’arnaque aux perfs chez Sammy

Dans le mobile, il arrive aussi que les constructeurs tentent de tromper via d’autres systèmes, en lien avec les performances de la bête. Le cas de Samsung est plutôt intéressant. En 2013, le Galaxy S4 est sur le devant de la scène et affiche des performances incroyables dans les benchmarks.

Il a ensuite été avéré que l’entreprise avait mis en place un système afin de booster les perfs de la bête durant les phases de bench (sur certaines apps). Yep, pas terrible, d’ailleurs AnTuTu a par la suite retravaillé son utilitaire afin d’empêcher ce type de manipulation.

18vixayfmnkdkpng

La partie de code trompeuse sur le S4

 

L’Hoax HUVr

Autre exemple de tromperie en bande organisée, cette histoire de “hoverboard” par HUVr, avec des vidéos clairement fake que l’entreprise fait passer pour légitimes, tout en s’associant à des stars pour pousser le vice. Dans ce contenu promotionnel, on y voit différentes personnes monter sur ce qui ressemble à l’hoverboard de Retour vers le futur. Par la suite, Tony Hawk, qui était de la partie, s’est exprimé en vidéo pour expliquer qu’il s’agissait d’un fake, mais l’entreprise derrière ce “produit” n’a jamais (corrigez-moi si je me trompe) admis que c’était en effet le cas. Étrange histoire au final.

 

Le meilleur pour la fin

Bon, dans les faits, l’exemple le plus probant de tromperie tech, très lié au cas initial (Huawei), ça se passe chez Nokia. Courant 2012, Nokia dévoile son Lumia 920 avec système de stabilisation optique. Un système très innovant pour un smartphone et qui, dans les faits, offrait tout de même un vrai plus non négligeable.

Le souci, c’est que pour faire la promo du produit, Nokia a décidé de tromper le consommateur. Une vidéo a été publiée par la firme, supposément une démonstration du système d’OIS avec une nana en vélo filmée par un autre type sur un vélo. Cool. Sauf qu’en fait, la vidéo avait été filmée par un mec dans un van avec un appareil professionnel. Nous étions loin d’un Lumia 920 donc. Difficile de se justifier, il y avait tromperie, et Nokia s’est simplement excusé.

https://www.youtube.com/watch?v=PbF7TgX9gy8

Pour l’anecdote, j’avais à l’époque été convié à un voyage de presse en mode “rattrapage d’image” en Finlande, durant lequel j’avais pu tester l’OIS en marche. Une des vidéos est visible ici.

Allez, au passage on a aussi parlé d’un potentiel fake sur les clichés publiés par la firme, toujours en lien avec le 920. Me semble que pour cette histoire, les avis étaient plus mitigés, mais il y avait débat sur la diffraction visible au niveau des lampadaires. Plus d’infos ici, vous me direz ce que vous en pensez.

 

Une pratique si courante ?

Dans les faits, pas tant que ça. Du moins, par rapport au nombre de cas de tromperie vérifiés. Durant les conférences de presse il est évident que les marques montrent des éléments qui mettent en valeur le produit, mais à quel point sont-ils manipulés et ne reflètent pas la réalité ? Je pense notamment à Sony, qui propose des images incroyables sur les pages de présentation de ses produits (photos capturées, dixit la marque, avec le smartphone en question), clichés qui sont presque impossibles à reproduire par la suite.

Si vous avez en tête d’autres cas intéressants comme ceux cités ci-dessus, faites moi signe.

Nokia de retour sous Android ? Oui et non, mais surtout oui.

Vous avez probablement eu l’occasion de lire des articles tomber du genre : “Nokia revient dans les smartphones, sous Android“. J’ai pris un peu de temps pour décortiquer le bordel afin de vous expliquer tout ça. Pour ceux et celles qui n’aiment pas le texte (les lettres ça fait mal aux yeux), tout est résumé en une dizaine de minutes dans la vidéo ci-dessous. Pour les autres, regardez la vidéo puis lisez le texte, vous n’avez probablement rien de mieux à faire.

HMD rachète les droits

hmd-1La boîte au cœur du truc c’est “HMD global Oy”, une nouvelle entreprise dont le siège est en Finlande. A la tête de la firme on pourra trouver Arto Nummela, actuellement vice-président de la branche mobile de Microsoft en Asie du Nord, Moyen-Orient et Afrique et Florian Seiche, également chez Microsoft, vice-président Europe mobile, ancien de Nokia et HTC, notamment.

Deux éléments à noter ici. HMD s’est payé 10 ans de droits à créer des mobiles et tablettes sous le nom “Nokia” et a racheté le droit d’utiliser “Nokia” sur les feature phones, à Microsoft donc (deal qui doit se faire avant fin 2016). HMD devient ainsi le seul possesseur des licences Nokia pour les mobiles et tablettes. La firme a par ailleurs prévu d’investir 500 millions de dollars dans ce business.

Ok, c’est cool, mais ça ne suffit pas pour monter un business de mobiles non ? Yep.

Foxconn s’en mêle

Pour vendre des mobiles, il faut commencer par les produire. Ainsi FIH Mobile Limited, qui appartient à Hon Hai Precision, aussi connu sous le nom de Foxconn, s’est payé le “reste” du business feature phone de Microsoft, qui inclut la production, vente et distribution.

Au final on se retrouve avec un trio plutôt clair :

  • HMD contrôle les ventes, la distribution et le marketing
  • Foxconn (FIH) gère la production et tout ce qui tourne autour
  • Nokia Technologies touche les royalties, mais reste à distance (pas d’investissement dans HMD)
fih1

FIH Mobile Limited appartient à Foxconn

In fine on se retrouve avec quoi comme produit ?

Difficile de savoir cela exactement à ce stade, mais une chose est certaine (sauf échec avant lancement, possible mais peu probable), nous verrons “prochainement” arriver des smartphones et tablettes sous Android (confirmé dans l’annonce initiale) avec la marque “Nokia” dessus.

Et oui, les gars en charge de la boîte qui gère ça sont au fait de “l’esprit Nokia”. Mais bon, il ne faut pas se leurrer, “l’esprit de Nokia” n’est plus depuis un bail, il faudra juste espérer que les terminaux ne seront pas des bouses.

Dites-vous qu’à priori ils n’arriveront pas à faire pire qu’un Nokia X. Allez, on se rassure un peu.

Ce qu'il ne faut pas faire, merci.

Ce qu’il ne faut pas faire, merci.

Copyright © 2020 W38 – cool stuff, no bullsh*it.

Thème par Anders NorenHaut ↑