Google va intégrer des conseils santé dans son moteur, Doctissimo pleure probablement

Quelle stratégie derrière ça ?

Google

Dans la journée d’hier, Google a publié un post sur son blog officiel concernant un changement qui va débarquer aux USA (dans un premier temps) et devrait faire grincer des dents les WebMD, Doctissimo et consorts. Si vous recherchez un symptôme médical dans son moteur de recherche, vous aurez droit, en haut de liste, à des sortes de « cartes » qui vous donnent des indications sur les potentielles raisons dudit symptôme. Exemple : « mal de tête d’un côté » vous renverra vers une fiche sur la migraine (entre autres) mais aussi vers une explication sur le fait qu’un simple mal de tête peut être bénin, avec quelques exemples de raisons.

google-sante-conseils-1

 

Les informations livrées par Google sont, dixit la firme, vérifiées avec des docteurs et des experts de l’école médicale d’Harvard ainsi que la clinique Mayo, une fédération hospitalo-universitaire située dans le Minnesota. Ces données sont donc légitimes, mais clairement le fait de squatter les premières places du moteur de la sorte doit faire rager les sites de conseils médicaux qui, généralement, publient des articles qui sont vérifiés par des experts également. Cela étant dit, si cela évite aux internautes de se retrouver sur les forums, avec un paquet de conneries déblatérées, ce n’est pas plus mal.

Ces indications santé vont être déployées ces prochains jours aux USA sur mobile. On imagine que si le test est probant, nous devrions voir débarquer la même chose chez nous, en langue française.

google-symptomes-1

Quels sont les plans de Google ?

Qu’on approuve ou non le principe, Google tend proposer des informations condensées en haut de page de la sorte, afin de « faciliter la vie de l’utilisateur ». Je n’ai jamais compris la logique derrière. Concrètement Google est un moteur de recherche et non une plateforme de contenu, sans les éditeurs, Google n’existe pas. C’est un fait. Google réalise des millions de dollars de chiffre d’affaires en affichant des publicités sur des pages de résultats de recherche qui incluent les contenus d’éditeurs tiers.

Pourquoi bypasser le boulot des éditeurs de la sorte ? Est-ce que Google aspire à devenir une plateforme « toute puissante », sur laquelle on cherche une info et on la consulte également ? Pour l’internaute, c’est subtil, bénin, mais demandez aux sites qui livrent des informations sur des sportifs, acteurs, casting, séries, films, ce qu’ils en pensent. Le sujet est vaste et mérite probablement une recherche à part ainsi qu’un article associée, mais j’ouvre le débat pour les intéressés.

  • Florian

    Google veut faire la différence et proposer les services avant la concurrence je pense

  • ValCharis

    Une plate-forme toute puissante, c’est mon avis! Le futur, c’est Google en tant qu’Umbrella Corp! Contrôle et pouvoir.

Lost Password