Une rumeur est tombée hier concernant le futur Galaxy S8. Concrètement, à ce stade, il ne s’agit pas d’accorder réellement d’importance à ces informations, mais plus de jeter un œil au potentiel intérêt de l’intégration de ces technologies dans le prochain flagship de Samsung.

Les données sont les suivantes : le Galaxy S8 pourrait bien être équipé de deux optiques photo (“Dual Camera”) et d’un affichage de définition UHD (2160 x 3840). Soit. La question est la suivante : quel intérêt ?

s8-legit-1

100% legit no fake

Dual Camera

L’idée est la suivante, équiper le smartphone de deux optiques principales (au dos) pour optimiser la qualité photo et/ou proposer des fonctionnalités supplémentaires. Je vais illustrer avec trois exemples et vous donner mon avis.

htc-one-m8-duo-camera-1HTC One M8 : HTC a expérimenté assez tôt là-dessus avec le M8. Deux optiques avec comme but principal d’offrir des fonctions de “détourage”. Vous pouviez prendre une photo puis, si tout allait bien, remplacer le fond par autre chose, ajouter du flou pour simuler une profondeur de champ, créer une espèce d’effet “3D” et copier/coller un sujet si celui-ci est bien détouré.

Dans les faits, la majorité des fonctions supplémentaires ne fonctionnaient pas correctement et l’intérêt était quasi nul. Mon test est ici, sur Test Mobile.

Détail double optique Leica

Détail double optique Leica

Huawei P9 : celui-ci a pas mal “buzzé” avec l’histoire du partenariat avec Leica. Ici le principe est d’allier un capteur classique avec un second monochrome pour ensuite mixer les deux images avec les couleurs du RVB et les détails apportés par la partie noir et blanc.

Pas question donc de proposer des fonctions en plus mais d’optimiser la qualité photo. Au final le résultat était plutôt bon, avec quelques faiblesses en focus de près. Rien d’extraordinaire, juste un bon APN sur smartphone, qu’on aurait pu, à mon sens, obtenir sans passer par la double optique. Mais c’est mon avis. Mon test du P9 est par là.


test-lg-g5-w38-05LG G5
: en ce qui concerne le G5, il s’agit de fonctionnalités additionnelles. La première optique est classique, la seconde propose un angle large. Concrètement vous pouvez prendre des photos et capturer des vidéos de façon normale ou en angle large, ce qui permet vraiment ouvrir les possibilités. C’est intéressant. Un point positif sur ce G5, mais ça ne fait pas tout. D’ailleurs en global j’ai été plutôt déçu du rendu des photos que le G5 peut prendre. Mais ça n’a rien à voir avec les deux optiques. Mon test du G5 ici.

Au final, intérêt limité

En gros, cette intégration permet d’apporter potentiellement deux éléments, de la qualité d’image et/ou des fonctions. Là dessus, plusieurs possibilités. Soit les options ajoutées sont gadget (type M8), soit elles sont intéressantes (G5). Dans tous les cas, du moins pour l’instant, je n’ai rien trouvé de réellement révolutionnaire et qui représente un argument net en faveur d’un produit. Même chose pour l’optimisation de la qualité, j’ai testé des dizaines de produits équipés d’une seule optique qui s’en sortent mieux que le P9. TL;DR : intérêt très limité.

 

Affichage UHD

Pour l’histoire de l’écran UHD, la réponse est plus simple et courte. Concrètement à partir de 400 ppi, on est bien niveau finesse à l’œil, donc à part si le futur S8 est doté d’un écran bien trop grand, disposer d’une définition UHD sur un smartphone est loin d’être nécessaire. C’est même plutôt un souci, car côté autonomie l’appareil va trinquer.

Seulement il y a un élément à prendre en compte. Que vous le souhaitiez ou non, votre smartphone n’est plus seul. De part la complexité de la bête, il peut être utilisé pour propulser un système. C’est le cas de la VR, sujet sur lequel Samsung mise un max. Vous n’avez qu’à checker l’opération en cours baptisée “S7 Life Changer Park“, un park d’attraction entièrement en VR, avec Gear VR et S7.

Dans ce cadre, vous utilisez un accessoire, le “casque VR” (type Gear VR, test ici) ou encore un Cardboard, et l’affichage du smartphone se retrouve presque collé à votre visage. La nécessité de disposer d’une densité de pixels très élevée est évidente. Je l’avais constaté avec le Gear VR, même sur un S7, l’immersion n’est pas au rendez-vous tant que vous pouvez distinguer les pixels.

Pour un usage VR, oui, pour le reste, nope

Donc oui, un écran UHD sur un smartphone serait possible chez Sammy, pensé pour un usage VR. Bien sûr, une telle définition n’aurait aucun intérêt pour les utilisateurs qui souhaitent simplement un smartphone et pas “autre chose”, et franchement une telle définition nécessiterait une batterie adéquate.

samsung-gear-photo-vr