W38 - cool stuff, no bullsh*it.

Test du Huawei P9

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Il suffit de jeter un œil au site de Huawei pour comprendre dans quelle direction le constructeur a souhaité aller avec le P9 : la photographie est au centre, le reste est presque accessoire. Mais est-ce vraiment le cas ? Plus important presque, l’appareil photo est-il si bon que cela ?

Design et ergonomie

Le P9 est composé d’un mélange d’aluminium, plastique et verre. Si de face il est plutôt sobre, c’est de dos qu’il se “distingue” avec sa double optique et cette barre supérieure, qu’on trouvait aussi sur le P8. Au global on peut sans hésitation dire que ce terminal est plutôt esthétique, sensation renforcée par l’ergonomie et le feeling une fois en main. Finition impeccable et finesse forment un combo franchement propre.

Tout n’est pas merveilleux au pays de Huawei (la Chine, en l’occurrence). Le P9 est un peu haut avec de l’espace perdu aux extrémités, le scanner d’empreintes digitales est étrangement placé, il faut tendre l’index un peu trop à mon goût pour l’atteindre et cela malgré la relative petite taille de l’affichage (plus facile d’utiliser le scanner du Mate S en 5.5″). L’aluminium mat utilisé glisse pas mal, c’est loin d’être problématique mais cela vient s’additionner aux tranches arrondies, qui n’aident pas spécialement la prise en main.

Bref, il est beau, respire la qualité, mais l’ergonomie pourrait être bien meilleure. Est-ce que cela est rédhibitoire ? Pas vraiment, c’est juste dommage.

 

Ecran et le son

Le Huawei P9 est équipé d’un affichage de 5.2″ IPS-Neo LCD de définition Full HD (soit 423 ppi). Les couleurs sont vives, les noirs rendent assez gris/lumineux, les angles de vue sont corrects, idem pour la luminosité. La densité de pixels est suffisamment élevée et offre une offre une finesse qui conviendra à la plupart des utilisateurs. Personnellement j’aurais préféré du Super AMOLED comme sur le Mate S, essentiellement pour la profondeur des noirs, mais cet affichage est tout de même loin d’être mauvais (il est même bon).

huawei-p9-ecran-1

 

Le haut-parleur est placé sous l’appareil, du côté de l’USB et du jack. Posé sur une surface, le son a tendance à “rebondir” ce qui amplifie légèrement le volume. La qualité du HP est très correcte sans proposer une prestation impressionnante. Pas de saturation gênante mais pas non plus de profondeur dans le son. Le volume peut être élevé.

Interface et fonctions

Le Huawei P9 tourne sous Android 6.0 avec une surcouche vieillissante qui n’a pas évolué d’un pouce depuis le passage à Marshmallow. Elle est loin d’être laide, mais le manque de nouveautés se fait clairement sentir, d’autant que Huawei apprécie supprimer régulièrement des fonctions intéressantes, comme par exemple ici le double tap pour réveiller l’écran.

Bien sûr on retrouve le classique des apps et fonctionnalités de Huawei, Link+ (d’ailleurs le P9 capte très bien), le gestionnaire de téléphone, interface à une main… avec en prime un appareil photo très complet doté d’un mode “pro”. Le seul souci pour ce dernier, c’est que tout -ou presque- est présenté en mode portrait, sans possibilité de basculer dans le “bon sens de capture photo (indice : paysage). Incompréhensible pour un produit supposé draguer les amateurs de photographie.

Comme dab’, si vous voulez aller au fond des choses côté fonctions, la vidéo de test en début d’article vous permettra d’avoir un tour complet.

Perfs et autonomie

La version du P9 testée est dotée d’un chipset HiSilicon Kirin 955, Quad 2.5 + Quad 1.8, et de 3Go de RAM. Il existe également une édition 4Go de RAM (avec 64Go de mémoire interne). Débarrassons-nous des benchmarks : 95,5k sur AnTuTu v6.0.1 (très bien), 957 sur 3DMark (moins bien) et 6190 sur GeekBench 3. Les perfs sont très correctes, par contre la chauffe est aussi au rendez-vous, et ça, c’est moins cool. Il s’agit toutefois d’une chauffe assez spécifique, principalement à l’utilisation de l’appareil photo (pas uniquement), mais très (trop) marquée, sur le haut du produit. Dommage.

Niveau autonomie, comptez une grosse journée en utilisation classique avec un score de 57% à notre test dont 22% sur une heure de jeu en 3D, ce qui est bien trop. C’est assez habituel : un produit qui chauffe en utilisation poussée et qui consomme encore plus que la moyenne des produits testés pendant cet usage.

 

Qualité photo et vidéo

Pour finir, qu’en est-il de la qualité photo et vidéo si mise en avant par Huawei ? Je vais d’abord vous parler du système choisi par le constructeur. Il s’agit de deux optiques labellisées “Leica”, une RDV et une seconde monochrome. L’idée est de fournir une image qui est un mix entre ces deux capteurs, les couleurs vives d’un côté et de l’autre les détails fournis par le monochrome.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_message message_box_color=”black” icon_fontawesome=”fa fa-question”]Mais s’agit-il vraiment d’optiques Leica ?

Lors de l’annonce du P9, il a été expliqué que la partie photo avait été réalisée en “co-ingénierie” avec Leica. Suite à la publication d’articles remettant en cause la profondeur du partenariat (en gros un simple branding) Huawei s’est exprimé à ce sujet en clarifiant un peu les choses. Vous trouverez le communiqué ici par exemple en version complète mais pour faire bref, Leica est surtout intervenu sur la définition des spécifications techniques afin de rendre les optiques “Leica compliant”, en adéquation avec les standards de qualité de Leica. Donc en soi, oui, l’appareil photo du P9 est “approuvé par Leica”, mais le branding laisse penser qu’il sort de ses usines, ce qui visiblement n’est pas le cas.[/vc_message][/vc_column][/vc_row]

En photo de jour les couleurs sont parfaites, c’est franchement agréable d’avoir un produit bien calibré en main et capable de capter l’ambiance sans soucis. Le focus se fait rapidement mais galère de près, les adeptes de macro devront zoomer ou recadrer. Notez à ce propos de la caméra frontale dispose d’un focus fixe. Une option permet de simuler une profondeur de champ avec plus ou moins d’intensité. Autant vous dire qu’il faudra jouer avec ce réglage avec parcimonie, le flou sur les contours est très (très !) visible. De nuit c’est plus compliqué mais les couleurs restent justes. Entre-deux ça passe largement. Globalement bon, voir très bon de jour. Nous ne sommes au niveau d’un APN Leica (sans blague), mais pour un smartphone c’est très bien.

 

Concernant la vidéo, les couleurs sont justes, le son capté est propre, on aurait simplement apprécié (potentiellement) monter au dessus du Full HD, mais au global c’est très bien. De nuit sans surprise le rendu est plus bruité mais rien de dramatique, ça reste correct.

11 Commentaires

  1. La photo noir et blanc, c’es typiquement quelque chose de gadget qui sait se rendre indispensable.

  2. Quand apple nous ponds la même interface depuis bientôt 6/7 ans personne ne s’en plaint. Mais quand Huawei ne fait pas évoluer 1 année de suite son EMUI on trouve l’interface vieillissante. D’autant qu’il existe des centaine de thèmes censé permettre la modification des icônes des couleurs et des caractères. A moins de 500 euros ca pourrait être une bonne affaire

  3. Je préfère ce format de test aux anciens.

  4. super test j’adore ! bien mieux qu’avant
    pas mal ce p9,mais le prix fera le reste a mon avis

  5. Wooow un test ou il n’y a pas Samsung toute les 2 lignes, sa change des autres sites merci ! Très bon test, vivement celui du HTC 10

  6. un peu déçu de l’autonomie sachant qu’il a quand même une batterie de 3000 mAh et une résolution FHD

  7. Salut Axel merci pour ce test, est-ce que pour les prochains tests tu pourras tester la stabilisation de la video en marchant par exemple?

  8. Quand-même déçu de ce P9 par rapport à ce que peut apporter la concurrence…

  9. Salut Axel, ce P9 me déçoit un peu, j’ai dans l’idée de changer mon tel, et je regarde du coté Huawei, P9, Mate S ou Mate 8 , oui j’adore les écran 6″ surtout quand l’écran est bien intégré. Juste un point qui est primordial pour moi c’est l’autonomie, donc je vais passer mon tour pour ce P9, par contre as tu un avis entre mate 8 et Mate S sachant que oui le “S” à une moins grosse batterie, mais on le trouve pratiquement 200€ moins cher que le “8” de quoi justifier largement quelques heures en moins d’autonomie, que pense tu que son autonomie d’après tes test, est-elle bonne ?

  10. L’ergonomie glissante c’est pareil sur le Honor 7. Je me demande pourquoi tout le monde plébiscite l’aluminium quand ça donne ça :/ Bref bon, mais pas meilleur qu’un autre HDG, et l’argument du prix n’est plus vraiment actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 W38 – cool stuff, no bullsh*it.

Thème par Anders NorenHaut ↑